Blogue de la Compagnie Home Trust

En route vers l’accession à la propriété : L’économie à la demande aura-t-elle un impact sur votre capacité à obtenir un prêt hypothécaire?

Avant, la route vers l’accession à la propriété était un chemin relativement simple et clair. On obtenait son diplôme d’études, on décrochait un emploi stable à temps plein, on économisait pour une mise de fonds pendant quelques années, puis on achetait une maison. Cette route n’est cependant plus aussi simple et claire qu’elle l’était auparavant. Tout d’abord, dans plusieurs parties du Canada, le prix d’achat des propriétés a augmenté beaucoup plus que le salaire de départ moyen que touche un nouveau diplômé.

Les effets de la COVID-19 ne facilite également pas l’obtention d’un emploi « stable ». Malgré cela, 18 % des Canadiens âgés entre 18 et 34 ans affirment que la COVID-19 a accéléré leur plan d’acheter une propriété. Si vous planifiez acheter une propriété et que vos revenus proviennent de plus d’une source, la deuxième partie de notre série En route vers l’accession à la propriété vous donnera de l’information sur la manière d’y arriver.

Qu’entend-on par « économie à la demande »?

Qu’il s’agisse d’emplois temporaires, de contrats à court terme ou de travail à la demande, ce terme englobe le travail de nature temporaire, comme celui effectué par les pigistes autonomes, les travailleurs en ligne à la demande ou les travailleurs journaliers. Selon un rapport publié récemment par Statistique Canada, les travailleurs à la demande représentent entre 8 % et 10 % de la main-d’œuvre canadienne. Il faudra voir en quoi consisteront les effets de la COVID-19 sur le travail de cette nature, mais selon cette même étude de Statistique Canada, les répercussions pourraient s’avérer importantes dans certaines industries.

Toutefois, ce n’est pas toujours l’impossibilité de trouver un emploi à temps plein qui motive les travailleurs à la demande à adopter ce type de travail. Pour nombre d’entre eux, le travail autonome et les contrats à la demande, qu’ils peuvent accepter ou refuser selon leur disponibilité et leur intérêt, constituent un choix de vie. Cela étant dit, certains jeunes futurs propriétaires canadiens peuvent se demander si leurs conditions d’emploi, qu’elles soient dues aux circonstances ou à un choix de vie, leur permettront tout de même d’obtenir un prêt hypothécaire pour acheter une propriété.

Est-il possible d’obtenir un prêt hypothécaire sans avoir un emploi à temps plein?

Le relevé T4 que beaucoup d’employés reçoivent de leur employeur constitue la manière la plus facile de vérifier le revenu gagné afin d’obtenir un prêt hypothécaire. Par contre, les personnes qui travaillent de manière contractuelle n’ont pas toujours ce document à fournir lorsqu’ils font une demande de financement. Si votre revenu provient de sources de travail non traditionnelles, vous pouvez faire les deux choses qui suivent :

  1. Parlez à votre comptable. Si un comptable vous aide à gérer vos impôts et vos dépenses, parlez-lui de vos plans d’acheter une propriété et indiquez-lui un horizon temporel approximatif. Il pourra vous aider à structurer vos plans fiscaux d’une manière qui pourrait accroître vos chances qu’un prêt hypothécaire vous soit accordé quand viendra le moment d’en faire la demande.

  2. Consultez un courtier hypothécaire. Prendre le temps de discuter avec un courtier hypothécaire en vaut toujours la peine. Vous pourrez ainsi vous assurer d’aller chercher le prêt hypothécaire qui convient à vos circonstances financières personnelles. Un courtier est en mesure de négocier les modalités auprès de nombreux prêteurs pour vous aider à obtenir le meilleur taux possible.

La série en trois parties En route vers l’accession à la propriété offre de l’information aux personnes qui espèrent faire l’achat d’une propriété à court ou long terme. Ne manquez pas les autres blogues de la série : Se préparer à acheter une propriété et visitez notre site Web pour en apprendre davantage.

Les informations, les documents et les opinions contenus dans ce blogue ne sont fournis qu’à titre informatif. Ce blogue ne prétend en aucun cas offrir des conseils professionnels de nature juridique, financière ou autre, et vous ne devez pas vous en prévaloir en lieu et place de conseils spécifiques offerts en fonction de votre situation particulière. Ce blogue contient des liens vers des sites Web tiers. Ces liens sont fournis à titre informatif et pour votre commodité; Home Trust n’approuve le contenu d’aucun site Web tiers, et il ne fait aucune représentation ou garantie quant à l’information qui se trouve sur les sites tiers. En cliquant sur l’un ou l’autre des liens menant à un site tiers, vous quittez le site Web de Home Trust et vous le faites à vos propres risques. Home Trust décline toute responsabilité pour tout dommage ou perte résultant de votre accès à ce blogue ou de la confiance que vous accordez à l’information contenue dans ce blogue ou tout site tiers.

Partager l'article