Coûts à considérer

Lorsque vous achetez ou refinancez une propriété, vous pouvez encourir l’intégralité ou une partie des coûts suivants. Ces coûts doivent être pris en compte lors de l’évaluation de votre budget et de vos besoins de liquidités :

Frais d’évaluation

Ces frais couvrent l’évaluation effectuée sur votre propriété par un évaluateur tiers. Les frais sont d’environ 250 $, selon la valeur et le type de votre propriété. Home Trust est associée à certains évaluateurs dans chaque province.

Honoraires et déboursés du notaire

Vous devez négocier les honoraires à l’avance avec votre notaire. Ceci évite tout malentendu plus tard et vous aide à établir vos besoins en liquidités.

Droits de cession immobilière

Dans la plupart des provinces, vous devez payer des droits de cession immobilière. Ces droits varient d’une province à une autre. En Ontario, les taux sont les suivants :

Jusqu’à 55 000 $ 0,5 %
55 001 $ à 250 000 $ 1 %
250 001 $ à 400 000 $ 1,5 %
Plus de 400 000 $ 2 %

Par exemple, si le prix d’achat de votre maison est de 100 000 $ en Ontario, vous payez 725 $ (0,5 % sur 55 000 $ plus 1 % sur 45 000 $). Votre avocat ou votre courtier immobilier peut vous donner les chiffres de votre province et vous aider à calculer les droits payables.

Assurance contre l’incendie

À titre de débiteur hypothécaire, il est de votre responsabilité de souscrire à une assurance contre l’incendie couvrant la valeur complète du remplacement avant le financement de l’hypothèque, et ce, pour toute la durée de l’hypothèque. Le coût de l’assurance varie en fonction de la valeur de la propriété, municipalité et fournisseur d’assurance.

Arpentage

Un arpentage de la propriété, par un arpenteur-géomètre licencié, est également requis. Ceci établira si le bâtiment est situé dans les limites légales précisées et s’il se conforme aux règlements de construction locaux. Le coût d’un arpentage est d’environ 500 $, somme qui peut être plus élevée dans des cas complexes. Lors de l’achat d’une maison existante, demandez au propriétaire actuel s’il existe un arpentage, ou ajoutez cette condition à votre offre d’achat.

Redressements lors de la clôture de la transaction

Vous devez également prendre en compte tout redressement nécessaire qui devra être effectué entre le vendeur et vous-même au titre des taxes foncières, de l’assurance et des frais de chauffage. Votre notaire vous aidera à faire ce calcul.