Plus qu’un taux

Adoptez les outils numériques pour vous aider à croître votre chiffre d’affaires

« Numérique » est un qualificatif utilisé de nos jours pour désigner tout ce qui n’est pas sous forme papier. Mais en quoi, exactement, les outils numériques peuvent-il aider les professionnels du secteur de la finance? Et, surtout, comment choisir les meilleurs outils pour vous aider à croître vos affaires? Bien que nous n’ayons pas réponse à toutes les questions, nous avons quelques suggestions qui énergiseront vos affaires dans cette ère numérique.

Des outils numériques pour les professionnels du secteur financier

Les sites Web d’entreprises, les systèmes de marketing par courriel et les plateformes de médias sociaux présentent tous des avantages et des inconvénients. Cela dit, pour attirer des clients et entrer en contact avec eux, la valeur des outils numériques est difficile à ignorer. Il ne s’agit plus de décider si vous devez vous lancer dans le numérique pour demeurer pertinent, mais plutôt de faire un tri pour déterminer où il convient, pour vous, de consacrer du temps à bâtir votre présence en ligne. 

Construire un site Web d’affaires  

Si vous n’avez toujours pas de site Web d’affaires, il est temps d’y remédier. Selon un article de Google sur les recherches effectuées par des gens qui cherchent des conseils de placement aux États-Unis « 86 % des investisseurs potentiels passent plus d’une heure à faire des recherches en ligne ». Bien qu’ils n’aient pas été analysés séparément, il est fort probable que les résultats pour les investisseurs potentiels au Canada soient semblables. Si vous n’avez pas de présence en ligne afin d’aider les clients potentiels à vous trouver, vous passez à côté d’une source irremplaçable de nouveaux clients. Vous ratez également l’occasion d’offrir une source d’information continue pour vos clients actuels. La revue PC a publié un article fort utile que vous pouvez utiliser comme guide « Comment créer un site Web » (en anglais).

86% des investisseurs potentiels effectuent une recherche initiale en ligne.

Si la perspective de bâtir un site Web complexe vous intimide, songez plutôt à commencer par quelques pages simples, lesquelles vous pourrez élaborer au fil du temps. Si votre site Web est bien conçu et présente des coordonnées claires et complètes, ainsi qu’une brève description de votre proposition de valeur unique et des produits que vous êtes autorisé à vendre, vous serez sur la bonne voie pour établir votre présence en ligne.

Au fil du temps, vous pouvez accroitre votre site Web pour y inclure des renseignements utiles sur les produits pour vos clients tels que des articles de presse sur des sujets pertinents et des pistes de réflexion pour vos prochains rendez-vous avec vos clients. Les articles de presse peuvent également constituer la base de votre présence sur les médias sociaux, dont nous discuterons de la valeur un peu plus loin.

Utiliser les outils de marketing par courriel

Le marketing par courriel peut vous aider à rester bien présent dans l’esprit de vos clients actuels, surtout lorsque vous profitez de l’occasion pour leur fournir des renseignements opportuns sur la conjoncture du marché financier et de l’information d’ordre général sur leur portefeuille. Un des avantages à l’utilisation d’un outil de marketing par courriel plutôt que de recourir à une liste de distribution tirée de votre compte courriel régulier, c’est la possibilité de mesurer l’efficacité du message, p. ex. nombre de clients qui ouvrent le courriel, qui cliquent sur l’information, etc. Ces données vous aideront à concentrer vos efforts et à parfaire vos communications futures.

Mais attention : avant de commencer à utiliser un outil de marketing par courriel, assurez-vous de passer en revue la Loi canadienne anti-pourriel (LCAP). Cela vous aidera à assurer que vous avez les autorisations nécessaires pour utiliser la liste de distribution par courriel de vos clients tel que vous souhaitez le faire.

L’ABC des médias sociaux

Autrefois dénigrées comme des plateformes réservées aux mises à jour personnelles et aux vidéos amusantes de chats, les médias sociaux ont établi une présence forte dans la boîte à outils marketing des professionnels de la finance. Selon un sondage récent réalisé par le cabinet Putnam et cité par la revue Forbes, 80 % des conseillers financiers qui utilisent les outils des réseaux sociaux pour attirer et retenir de nouveaux clients ont observé une augmentation significative des gains d’actifs moyens. Dans le même article, on explique que les cycles de vente plus courts font partie des avantages de l’utilisation des médias sociaux pour la vente, sans doute parce qu’ils permettent aux investisseurs « d’apprendre à connaître » leur conseiller avant de prendre une décision de placement.

80% des conseillers qui utilisent les réseaux sociaux comme outil de vente ont notés une augmentation de leurs actifs sous gestion (AUM)

La plateforme idéale pour vous dépend de plusieurs facteurs, notamment et surtout, votre style personnel et le profil démographique de votre auditoire. Twitter, avec sa structure de messages très courts (280 caractères), permet de diffuser des messages précis et ne présente peu de défis d’accès. Facebook propose une structure solide et intuitive pour la diffusion de messages ciblés et des paramètres de confidentialité que vous pouvez régler pour permettre que le contenu que vous publiez soit accessible à tout le monde ou seulement à certains clients que vous aurez choisis. Pour ce qui est du réseautage professionnel et du partage de connaissances entre pairs, le réseau LinkedIn contient énormément d’information. 

L’adoption des outils numériques peut vous aider à rester en contact avec vos clients actuels et à entrer en contact avec de nouveaux clients, tout en vous permettant de tirer profit de l’expertise collective de vos pairs partout au Canada et ailleurs dans le monde. C’est le moment ou jamais de cibler et de mettre en œuvre les bons outils numériques pour croitre vos affaires. Nous avons hâte de vous voir bientôt en ligne!

 

Les renseignements, les documents et les opinions contenus dans ce blogue sont fournis à titre d’information uniquement. Ce blogue ne constitue pas un conseil professionnel juridique, financier ou autre, et vous ne devez pas vous y fier en les substituant à des conseils fondés sur votre situation particulière. Ce blogue contient des liens vers des sites Web tiers. Ces liens sont fournis à titre d’information et de commodité. Home Trust ne donne pas son aval aux contenus des sites Web tiers, ne fait aucune déclaration, ni ne donne aucune garantie quant aux renseignements figurant sur ces sites tiers. En cliquant sur un lien menant à un site tiers, vous quittez le site Web de Home Trust à vos propres risques. Home Trust décline toute responsabilité pour les dommages ou les pertes découlant de votre accès aux renseignements contenus dans ce blogue ou de tout site tiers ou du fait que vous vous êtes fié à ceux-ci.

Nous serions heureux de savoir ce que vous pensez de cette section Blogue. Veuillez envoyer vos commentaires à beyondtherate@hometrust.ca

Partager l'article