Plusqu'unTaux

Meilleures pratiques pour protéger les données financières contre la cybercriminalité

Comme nous l’avons mentionné dans notre dernier blogue Comment protéger les données personnelles et financières des clients, il est nécessaire de se tenir informé des dernières tactiques utilisées par les cybercriminels pour dérober des renseignements financiers lors de la conduite des affaires sur le marché de plus en plus numérique d’aujourd’hui.

Savoir ce qui se passe en ligne est un premier pas important, mais il ne suffit pas de connaître les risques de la cybercriminalité. Il est également important de mettre en place des plans afin de pouvoir adopter les dernières mesures de sécurité numérique basées sur les pratiques exemplaires de l’industrie.

Cinq pratiques exemplaires en matière de sécurité des données

Les activités liées à l’épargne et aux investissements passent à l’ère numérique, et nul ne peut nier l’importance de maintenir une présence en ligne et d’y faire des affaires. Avec le passage aux outils numériques par les professionnels de la finance, de nouvelles couches de protection pour assurer la sécurité des données des clients sont nécessaires.

Voici cinq pratiques exemplaires en matière de sécurité des données que vous devez garder à l’esprit.

1. Si les données personnelles ne sont pas absolument nécessaires, ne les collectez pas: Moins vous recueillez et stockez de renseignements personnels dans vos systèmes, moins les cybercriminels pourront y accéder advenant la défaillance de vos autres mesures de sécurité. Avant de demander des renseignements personnels sensibles à un client, il convient d’examiner si cette collecte de données est véritablement nécessaire pour accomplir votre objectif et, si tel est le cas, de déterminer si un formulaire électronique est le meilleur moyen pour recueillir ces renseignements.

2. N’utilisez pas le courrier électronique pour envoyer des renseignements financiers ou des renseignements liés à un compteLes courriels sont un moyen rapide et pratique de communiquer, mais ce n’est pas une méthode sécuritaire pour transmettre des renseignements personnels ou financiers sensibles. Lorsqu’une organisation indique clairement à ses clients qu’elle ne leur demandera jamais de renseignements confidentiels sur leur compte par courriel, les chances qu’une tentative d’hameçonnage par courriel contre un client réussisse sont réduites.

3. Mettez en place des protocoles de mots de passe forts afin de protéger l’information des clients: Les protocoles de mots de passe forts contribuent à ralentir les cybercriminels. En exigeant l’utilisation de mots de passe forts, par exemple de dix caractères ou plus avec une combinaison de chiffres, de symboles et de lettres majuscules et minuscules, et en imposant de changer régulièrement ces mots de passe, vous pouvez pousser les voleurs de données potentiels à se tourner vers des cibles plus faciles

4. Maintenez les outils de sécurité à jourLes logiciels rançonneurs sont des logiciels malveillants qui cryptent les fichiers système jusqu’à ce que la victime paie une rançon pour les restaurer. La menace devrait suffire à prouver la valeur d’un programme antivirus robuste, mais étant donné que les cybercriminels s’efforcent constamment d’exploiter la vulnérabilité des outils de sécurité obsolètes, il est crucial de s’assurer que les outils utilisés par votre entreprise sont à jour.

5. La sécurité physique reste importanteAvec toutes ces discussions sur le cyberrisque, nous pourrions nous demander si la sécurité physique est toujours aussi importante. La réponse est oui. Toute mesure de sécurité numérique doit être en plus des mesures de protection physique, qui peuvent comprendre la sécurisation des entrées, l’utilisation de contrôles d’accès tels que des dispositifs de balayage de badges de sécurité pour les zones interdites au public et la mise en œuvre d’une politique en matière de rangement du bureau.

La protection des données financières de vos clients n’est pas seulement la marque d’un bon service à la clientèle. Les récentes violations de données très médiatisées dans les secteurs privé et public ont mis en évidence les risques d’une protection insuffisante des données dans le secteur des services financiers. Si vos clients ne posent pas déjà des questions sur les mesures que vous avez mises en place pour protéger leurs données, vous pouvez être sûr qu’ils le feront bientôt!

Restez à l’affût du prochain blogue de Plus qu’un taux, dans lequel nous vous aiderons à mieux comprendre les moyens d’attirer et de fidéliser vos clients en leur offrant une expérience exceptionnelle.

Les informations, les documents et les opinions contenus dans ce blogue ne sont fournis qu’à titre informatif. Ce blogue ne prétend en aucun cas offrir des conseils professionnels de nature juridique, financière ou autre, et vous ne devez pas vous en prévaloir en lieu et place de conseils spécifiques offerts en fonction de votre situation particulière. Ce blogue contient des liens vers des sites Web tiers. Ces liens sont fournis à titre informatif et pour votre commodité; Home Trust n’approuve le contenu d’aucun site Web tiers, et il ne fait aucune représentation ou garantie quant à l’information qui se trouve sur les sites tiers. En cliquant sur l’un ou l’autre des liens menant à un site tiers, vous quittez le site Web de Home Trust et vous le faites à vos propres risques. Home Trust décline toute responsabilité pour tout dommage ou perte résultant de votre accès à ce blogue ou de la confiance que vous accordez à l’information contenue dans ce blogue ou tout site tiers.

Partager l'article