Blogue de la Compagnie Home Trust

En route vers l’accession à la propriété : se préparer à acheter une propriété

Pour ce qui est de développer des mécanismes d’ajustement face au changement, l’année 2020 risque fort de devenir une référence. Comme c’est toutefois souvent le cas, la préparation peut s’avérer le facteur clé de la réussite. Si un de vos objectifs de l’année est de faire l’achat de votre première propriété, notre série en trois parties qui s’intitule En route vers l’accession à la propriété vous donnera de l’information qui vous aidera à réaliser cet objectif.

Pour entamer la série, voici des manières de vous préparer financièrement à l’achat d’une propriété.

Commencez à épargner le plus tôt possible

Mettre de l’argent de côté pour l’achat d’une maison n’est pas facile, surtout quand on a aussi d’autres objectifs, comme l’épargne-retraite, à envisager dans la mise sur pied d’un plan d’épargne. Il est cependant possible de faire les deux. Par exemple, si vous choisissez d’épargner par l’entremise d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER), vous retirerez d’une part une partie de votre épargne sous forme d’un crédit d’impôt, mais d’autre part, vous pourrez mettre une partie de cette épargne sur l’achat de votre première propriété.

Le Régime d’accession à la propriété (RAP) est un programme fédéral qui vous permet d’emprunter de vos REER pour acheter ou construire une propriété admissible. En date de mars 2019, la limite de retrait du RAP est de 35 000 $ et les sommes empruntées en vertu du régime doivent être remboursées en 15 ans.

Traitez votre crédit aux petits soins

Se qualifier pour un prêt hypothécaire, c’est bien plus qu’un simple calcul de l’abordabilité. Même pour les personnes dont le crédit est excellent, le test de résistance hypothécaire fait en sorte qu’il faut satisfaire à la plus élevée des deux exigences de qualification suivantes : le taux de référence d’un prêt hypothécaire conventionnel de cinq ans ou le taux contractuel du prêt hypothécaire plus deux points de pourcentage.

Si votre cote de crédit est faible, le taux contractuel de votre prêt hypothécaire sera habituellement plus élevé que les taux annoncés. En général, les taux hypothécaires les plus bas sont offerts uniquement aux personnes qui représentent le plus faible risque de crédit aux yeux des prêteurs.

Tenez compte des imprévus dans votre budget

Être propriétaire est merveilleux, mais exige un certain degré de tolérance à l’imprévu. C’est impossible de définir le montant à prévoir pour les réparations à faire à la propriété, car ces dépenses ont tendance à surgir de nulle part, mais mettre de côté un pour cent de la valeur de la propriété chaque année en vue des réparations et de l’entretien général constitue une bonne ligne directrice. Pour une propriété d’une valeur de 500 000 $, cela représente une somme d’environ 100 $ par semaine.

Vous devrez inclure d’autres dépenses quand vous établirez le budget pour votre première propriété, notamment les frais de clôture, les taxes foncières et les frais juridiques. Nous vous recommandons de vous adresser à un agent immobilier ainsi qu’à un courtier hypothécaire bien avant d’entreprendre vos démarches; cela vous donnera une idée du prix d’achat réaliste à envisager en fonction de votre réalité financière.

Utilisez toutes les ressources qui sont à votre disposition

Quand on parle de l’achat d’une première propriété, nous recommandons de vous pencher sur toutes les options qui s’offrent à vous pour atteindre votre objectif. Par exemple, outre le RAP, le gouvernement fédéral offre un programme axé spécifiquement sur les futurs propriétaires canadiens.

L’Incitatif à l’achat d’une première propriété offre 5 ou 10 % du prix d’achat d’une propriété en guise de mise de fonds pour rendre l’accession à la propriété plus abordable. Il convient de remarquer que si votre famille est en mesure de vous offrir de l’aide financière, de nombreux prêteurs tiennent compte des cadeaux quand vous devrez démontrer la provenance de votre mise de fonds.

L’achat d’une propriété constitue un rêve pour de nombreux Canadiens et Home Trust est là pour les aider à faire de ce rêve une réalité.

Visitez notre site Web pour en apprendre davantage sur le financement de votre propriété.

Les informations, les documents et les opinions contenus dans ce blogue ne sont fournis qu’à titre informatif. Ce blogue ne prétend en aucun cas offrir des conseils professionnels de nature juridique, financière ou autre, et vous ne devez pas vous en prévaloir en lieu et place de conseils spécifiques offerts en fonction de votre situation particulière. Ce blogue contient des liens vers des sites Web tiers. Ces liens sont fournis à titre informatif et pour votre commodité; Home Trust n’approuve le contenu d’aucun site Web tiers, et il ne fait aucune représentation ou garantie quant à l’information qui se trouve sur les sites tiers. En cliquant sur l’un ou l’autre des liens menant à un site tiers, vous quittez le site Web de Home Trust et vous le faites à vos propres risques. Home Trust décline toute responsabilité pour tout dommage ou perte résultant de votre accès à ce blogue ou de la confiance que vous accordez à l’information contenue dans ce blogue ou tout site tiers.

Partager l'article